| Nous joindre @  |   Aa  ⇧ English         
 
Commission/ Prix Robert-Sauvé

Prix Robert-Sauvé


 




Lauréats 2010

Montréal, 5 novembre 2010. – La Commission des services juridiques a remis le 4 novembre dernier, à Longueuil, les Prix Robert-Sauvé 2010.

C’est avec fierté que Me Denis Roy, président de la Commission des services juridiques, a remis le 4 novembre dernier, à Longueuil, les Prix Robert-Sauvé 2010. Pour le volet grand public, le lauréat est Me Charles Clément, avocat, membre du Barreau de Laval. Le prix volet réseau a été remis à Me Raymond Gagnon, directeur général à la retraite du Centre communautaire juridique de Québec.



Volet « Grand public »

Me Charles Clément

Photo: Paul Ducharme

Me Denis Roy, président de la Commission des services juridiques, Mme Diane Clément qui a accepté le prix en l'absence de son père Me Charles Clément, lauréat du prix Robert-Sauvé - volet grand public et Me Johanne Thibault.
Me Charles Clément
Me Charles Clément est avocat depuis 55 ans. Tout au long de sa carrière, Me Clément a eu à cœur d’offrir des services juridiques aux personnes démunies. Il a toujours accepté de représenter les gens les plus défavorisés avec empressement et respect, sans jamais tenir compte de leur capacité de payer et ce, même s’il s’agit de dossiers lourds et difficiles et qu’il doit y consacrer beaucoup de temps. Me Clément considère que toute personne a le droit d’être représentée adéquatement quels que soient ses moyens. Me Clément est au service des plus démunis depuis de nombreuses années avec compétence, générosité et altruisme, ce qui constitue une contribution remarquable et exceptionnelle au droit et à la société québécoise.

Volet « Réseau »

Me Raymond Gagnon

Photo: Paul Ducharme

Me Denis Roy, président de la Commission des services juridiques et MeRaymond A. Gagnon, lauréat du prix Robert-Sauvé - volet réseau.
Me Raymond Gagnon
Me Raymond Gagnon a consacré la majeure partie de sa carrière au service des plus démunis. Admis au Barreau en 1966, il débute sa pratique du droit au cabinet Dorion, Bernier. Dès 1970, il joint les rangs du Service d’assistance judiciaire du Barreau de Québec, où il développe sa pratique en droit criminel et devient Directeur du contentieux criminel. En 1972, lors de la création du réseau de l’aide juridique, Me Gagnon est nommé Directeur général du Centre communautaire juridique de Québec. Il relève le défi et donne à l’aide juridique de Québec une orientation et les éléments d’organisation qui ont permis à ce centre de dispenser des services juridiques de qualité à une clientèle qui en avait un grand besoin. Tout au cours de sa carrière de 35 ans à l’aide juridique, Me Gagnon a défendu les valeurs d’équité et de justice sociale de même que l’absolue nécessité d’un réseau d’aide juridique pour défendre les plus démunis.
Robert Sauvé
Pour en savoir plus
© Commission des services juridiques Création: Diane Laurin - 2017