| Nous joindre @  |   Aa  ⇧ English         
 
Salle de presse/ Communiqués

Relations avec les médias

Pour de plus amples renseignements sur la Commission des services juridiques, les représentants des médias sont invités à communiquer avec Me Richard La Charité, directeur du Service des communications 514-873-3562 poste 232. 


Communiqués

 

Communiqués 2011


2011-12-29
Montréal, 29 décembre 2011 - L’indexation au 1er janvier 2012 porte à 13 353 $ le seuil d’admissibilité à l’aide juridique gratuit et à 19 028 $ le niveau maximum d’admissibilité au volet contributif pour les personnes seules. Rappelons que celles-ci constituent 73 % de la cl plus
2011-12-15
Montréal, le 15 décembre 2011 - En réaction à la prise de position du Barreau du Québec qui revendique un accès plus large à l’aide juridique, la Commission des services juridiques prend acte du fait que ce faisant, le Barreau reconnaît et confirme la qualité, la compétence et l’efficac plus
2011-11-23
Montréal, le 23 novembre 2011 - « La Commission des services juridiques accueille favorablement la série de hausses des seuils d’admissibilité à l’aide juridique annoncée par le ministre de la Justice et Procureur général du Québec, monsieur Jean-Marc Fournier », déclare son président, plus
2011-11-04
Montréal, le 4 novembre 2011. - C’est avec fierté que Me Denis Roy, président de la Commission des services juridiques, a remis le 3 novembre dernier, à Longueuil, les prix Robert-Sauvé 2011. Le prix volet « grand public » est décerné, à titre posthume, au Père Jean-Louis Morin pour son travail de plus de 30 ans afin d’offrir un milieu de vie plus humain à des personnes itinérantes souffrant de problèmes de santé mentale, d’alcoolisme, de toxicomanie et de désorganisation sociale chronique. Le prix Robert-Sauvé, volet « réseau » est décerné à Mme Suzanne Pilon pour sa contribution à la promotion des droits des démunis tant par son travail au Service de recherche de la Commission des services juridiques que par son implication dans des activités communautaires destinées à la réinsertion sociale d’adultes atteints de limitations fonctionnelles sur le plan intellectuel. 

Père Jean-Louis Morin 
Le Père Jean-Louis Morin a été curé de paroisse à compter de 1954 et est décédé en 2005. En 1971 il devient travailleur de rue et prend conscience des difficultés que vivent les personnes itinérantes et de l’absence de ressources pour leur venir en aide. Entre 1975 et 1982, il s’implique dans la fondation de divers organismes offrant des services aux personnes itinérantes. Il participe ainsi à la mise sur pied d’Ivresse secours, du centre Entre-amis, du refuge Le Gîte ami, de l’organisme Les Voisins et du Centre Kogaluk où il accueille des personnes marginalisées souffrant de problèmes de santé mentale, d’alcoolisme et de toxicomanie. Le Centre Kogaluk, situé à quelques kilomètres de la ville de Gatineau, est un organisme reconnu et bien enraciné en Outaouais qui continue la mission humanitaire léguée par le Père Jean-Louis Morin. 

Mme Suzanne Pilon 
Mme Pilon est entrée à l’aide juridique à titre d’avocate en octobre 1977 et a détenu le poste de directrice du bureau de Longueuil jusqu’en 1978. Par la suite, elle a occupé les postes d’avocate puis de directrice au Service de recherche de la Commission des services juridiques jusqu’en 1999. Dès le début de sa pratique, elle s’est intéressée au droit de la famille. Elle a été une des pionnières du développement du droit de la famille au Québec. Auteure de nombreux articles et de plusieurs rapports, elle a permis que le droit de la famille soit reconnu comme un droit à part entière. Malgré un travail exigeant, Mme Pilon s’est impliquée dans des activités communautaires. Pendant cinq ans, elle a été membre et secrétaire du conseil d’administration de l’atelier Le Fil d’Ariane, atelier de travail destiné à la réinsertion sociale d’adultes atteints de limitations fonctionnelles sur le plan intellectuel. Elle a été membre du conseil d’administration de la Fondation canadienne des droits de la personne et, depuis plus de 15 ans, elle est bénévole pour l’organisme La maison de répit gardiennage l’intermède. 

Le prix Robert-Sauvé 
La Commission des services juridiques a créé les prix Robert-Sauvé afin de souligner la contribution exceptionnelle de personnes à la promotion des droits des démunis. Ces personnes proviennent du réseau de l’aide juridique (prix volet « réseau ») ou de tout autre milieu (prix volet « grand public »). Le prix porte le nom du président-fondateur de l'aide juridique du Québec, l'Honorable Robert Sauvé, président de la Commission des services juridiques de 1972 à 1977. 

À propos de la Commission des services juridiques 
La Commission des services juridiques est l’organisme chargé de l’application de la Loi sur l’aide juridique et sur la prestation de certains autres services juridiques. L’aide juridique peut être accordée à toute personne financièrement admissible pour différents services juridiques en matière civile, familiale, administrative, criminelle et en droit des jeunes.

 -30- 

Source : 
Me Richard La Charité 
Directeur des communications 
514 873-3562, poste 261
© Commission des services juridiques Création: Diane Laurin - 2017